Nous y voilà, une semaine d'école passée.

Nous avons donc franchi avec joie le cap du mois sans crise d'épilepsie.

Malheureusement, la joie fut de courte durée. Le lendemain, mon fils a fait deux épisodes de crises de colère, type pétage de plomb! Et le surlendemain, première crise, le vendredi, suivie par 3 crises le samedi et une le dimanche soir.

Et nos appartements étriqués ne sont pas fait pour sortir un gamin coincé entre les wc et le mur en pleine crise convulsive!!! Le pauvre, je ne pouvais rien faire, il est allé au petit coin, j'entends un grand bruit, et je retrouve mon fils entre la cuvette et le mur, et aucun moyen de lui soutenir la tête ou quoi que ce soit. Bref le papa du lion l'a tiré du mauvais pas deux fois ce weekend, cette fois-ci et dimanche, notre garçon profitait de son bain, chantait, et soudain s'arrête de chanter, le visage se fige, pâlit, les pupilles se dilatent....je l'appelle, siffle, et j'appelle à la rescousse papa lion! et me dis que heureusement qu'il était là, car seule je n'aurais pas réussi à sortir mon fils de la baignoire. Papa lion et maman lion ont lavé leur garçon, et papa lion l'a emballé et posé sur son lit.

Ce matin, retour à Anima, centre psychomotricité et équithérapie. Nous retrouvons avec joie Lola, manifique bouvier bernois que nous avions connu lors de la première année à Anima et l'année passée Lola avait congé quand nous venions. Etait-il conscient d'être ému de la retrouver? je ne sais pas, mais à l'entrée du centre, Lola accourt vers nous, je lui fais un câlin joyeux, et je vois le visage de mon fils pâlir, se figer...non non pas maintenant!!! Je l'amène vers sa thérapeute, on l'assied, nous lui parlons, sa psychomotricienne lui gratte le dos, je lui caresse le bras. Le rictus sur sa bouche disparaît peu à peu, il a mis environ deux minutes à passer par dessus cette crise et a pu profiter de sa séance en montant Mousse, sa monture préférée.

Beaucoup de changements dans son école, dans son horaire...ses repères sont bousculés.

Une maman me demandait si je pensais à un lien entre orage de crises et cycle lunaire, et ce weekend je m'aperçois que c'est la pleine lune, associé à un grand nombre de changement...J'espère que ces 6 crises en 4 jours(quand même) vont à nouveau laisser place à plus de sérénité, pour lui, pour nous.

Dans un prochain billet, je reviendrai sur la notion d'autonomie.

20131028_155138

20140519_154545